Archives de la catégorie: Afrique

Où faire du business en Afrique?

Pays Classement Composante …
2016 2017 …la mieux notée …la moins bien notée
Burundi ↘  155 157 Création d’entreprise (18e) Obtention de prêts (175e)
Comores 152 153 Transfert de propriété (90e) Exécution des contrats (179e)
Djibouti 168 171 Règlement de l’insolvabilité (97e Exécution des contrats (184e)
Erythrée 189 189 Exécution des contrats (121e) Commerce transfrontalier (189e)
Ethiopie 159 159 Exécution des contrats (80e) Création d’entreprise (179e)
Kenya 113 92 Obtention de prêts (32e) Obtention d’un permis de construire (152e)
Madagascar 169 167 Protection des investisseurs minoritaires (114e) Raccordement à l’électricité (185e)
Maurice ↘  42 49 Protection des investisseurs minoritaires (32e) Raccordement à l’électricité (110e)
Ouganda ↗  116 115 Obtention de prêts (44e) Création d’entreprise (165e)
Rwanda ↗  59 56 Obtention de prêts (2e) Obtention d’un permis de construire (158e)
Seychelles 93 93 Paiement des taxes et impôts (32e) Obtention d’un permis de construire (146e)
Somalie 190 190 Exécution des contrats (109e) Protection des investisseurs minoritaires & Paiements des taxes et impôts (190e)
Soudan ↘  164 168 Transfert de propriété (89e) Protection des investisseurs minoritaires (187e)
Sud Soudan ↗  187 186 Paiements des taxes et impôts (68e) Raccordement à l’électricité (188e)
Tanzanie ↗  144 132 Obtention de prêts (44e) Commerce transfrontalier (180e)

Note de lecture :

↗ : amélioration du classement en 2017

↘ : dégradation du classement en 2017

↔ : classement stable ou quasi stable en 2017 (différence de +/- 2 places par rapport à 2016)

 

Madagascar prend la présidence du COMESA

Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du COMESA. Le 19e sommet des chefs d’Etats et de gouvernements du Common Market for Eastern and Southern Africa (COMESA) s’est tenu à Antananarivo du 10 au 19 octobre 2016. A cette occasion, Madagascar a pris la présidence du COMESA. Le conseil des ministres du COMESA a par ailleurs adopté son plan stratégique à moyen terme pour 2016-2020 qui vise à contribuer à la transformation des économies des États membres du COMESA à travers le commerce intra régional, les investissements et le développement des infrastructures régionales. Deux présidents ont participé à ce sommet, Robert Mugabe et Edgar Lungu.

L’AFD investit 1,7 M EUR dans les incubateurs de start-up en Afrique

L’AFD investit 1,7 M EUR dans les incubateurs de start-up en Afrique

L’Agence française de développement (AFD) et l’incubateur Bond’Innov, basé à Bondy (banlieue de Paris) et spécialisé dans les pays du Sud, ont signé une convention pour le lancement d’une plateforme d’accompagnement des incubateurs de start-up en Afrique. L’AFD a accepté de financer à hauteur d’1,7 M EUR le programme Afrique Innovation. Ce dernier consiste dans la mise en place d’une plateforme web ouverte à tous, Afric’innov (dont une version est déjà en ligne), qui ambitionne d’être à la fois le média de référence de l’innovation en Afrique francophone et un système d’information et de ressources en ligne pour les structures d’accompagnement à l’entrepreneuriat.

redaction@jeuneafrique.com – en savoir plus : http://www.jeuneafrique.com/newsletters/

Projet d’un réseau de TGV chinois en Afrique

Accord entre l’Union Africaine et la Chine pour un projet ferroviaire continental

La Commission de l’Union Africaine (CUA) et le gouvernement chinois ont adopté un plan d’action de 5 ans pour le projet de réseau continental de train à grande vitesse, qui permettrait de relier les capitales et les grandes villes africaines. Les objectifs fixés par le plan d’action sont les suivants : i) développer la coopération en matière de régulation et réglementation ferroviaire, ii) mettre en place d’une unité de mise en oeuvre du projet au sein de la CUA d’ici 6 à 12 mois, iii) renforcer la collaboration entre les entreprises africaines et chinoises. Un groupe chinois prendra la responsabilité de la recherche du financement et des constructeurs du réseau, et de la gestion des trains à grande vitesse.

pierre.sentenac@dgtresor.gouv.fr

L’Afrique toujours attractive selon EY

L’Afrique toujours attractive selon EY

Le cabinet EY publie son nouveau baromètre sur l’attractivité du continent africain. Il établit un bilan des investissements directs étrangers (IDE) pour 2015. Les IDE en Afrique ont augmenté de 7 % par rapport à 2014. L’Afrique de l’Ouest est première en ce qui concerne la valeur des IDE. La Côte d’Ivoire se hisse à la 9ème place des destinations les plus attractives. La France devient 3ème en termes de nombre de projets et de montant des investissements et 2ème pour les créations d’emplois. Les industries extractives poursuivent leur déclin, au profit des télécoms/medias/technologie, produits de consommation et de distribution, et services financiers. De nouvelles opportunités se concrétisent dans l’immobilier, l’hôtellerie et les cleantech.

christophe.hemery@fr.ey.com

 

1 2 3