Archives de la catégorie: Chez nos voisins

projet de câble sous-marin entre l’Afrique du Sud et Maurice

iox

Maurice : Alcatel Submarine Networks retenu pour le projet de câble sous-marin entre l’Afrique du Sud et Maurice
La société Indian Ocean Exchange Cable (IOX) vient d’annoncer avoir retenu l’offre d’Alcatel Submarine Networks pour le déploiement d’un réseau en fibre optique entre l’Afrique du Sud (East London) et Maurice avec une extension sur l’ile de Rodrigues. Le câble aura une longueur totale de 8 890 km et une capacité de 54 Térabits par seconde. Dans un second temps une extension est prévue vers l’Inde (Pondichéry) via le Sri Lanka. La première phase du projet dont le coût devrait dépasser les 100 M USD va débuter sur le tronçon Rodrigues-Maurice et la connexion avec l’Afrique du Sud est programmée d’ici fin 2019.
 hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

Une connexion sur la Réunion est également prévue!!!

 

Les CCEF récompensent les VIE

 

 

7516780176_IMG_3145

Le Comité Réunion des Conseillers Extérieurs de la France a eu le plaisir  de célébrer la remise officielle du Grand Prix V.I.E de l’Océan Indien ce jeudi 12 avril à l’hôtel BOUCAN CANOT

Cet événement a été retransmis en direct (en visio-conférence) entre les trois îles : Madagascar, Maurice et la Réunion. Il associait les VIE VIA en poste dans les îles de l’Océan Indien et Afrique de l’Est.

Etaient présents le Préfet de la Réunion (en direct de Madagascar) et les ambassadeurs de France à Maurice et à Madagascar.

Le premier prix d’une valeur de 1000 euros a été offert et remis par le Groupe Excellence  de la Réunion (Pascal Thiaw-Kine).

 

L’ambassadeur d’Afrique du Sud en France de passage à la Réunion

groupe boucanL’ambassadeur d’Afrique du Sud basé au quai d’Orsay, Rapulane MOLEKANE (la quatrième personne en partant de la gauche) , est venu visiter notre île pour la première fois.

Cet ambassadeur, né à Soweto et compagnon de Nelson Mandela de la première heure (il a fait plusieurs années en prison) s’est dit enthousiasmé par son séjour.

Il a rencontré les conseillers du Commerce Extérieur de la France pour évoquer des projets pour rapprocher nos pays :

  • possibilité d’échanges entre jeunes
  • stages longue durée en entreprise pour les étudiants réunionnais et sud africains
  • facilités pour faire rentrer la Réunion dans des organismes internationaux (SADC, Comesa, …)
  • Insertion systématique de la Réunion dans les discussions entre la France et l’Afrique du Sud
  • Participation de la Réunion dans le prochain « mondial du business » prévu en Afrique du Sud avant la fin de l’année
  • Consul honoraire d’Afrique du Sud à la Réunion

L’ambassadeur a ensuite rencontré la maison de l’Export, la Région et Nexa.

 

Jean-Baptiste Lemoyne avec les CCEF à la Préfecture

CCEF10Avant de se rendre à l’Ile Maurice pour les commémorations de l’indépendance, le Secrétaire d’Etat au Commerce extérieur a rencontré le comité des CCEF de la Réunion.

Le comité à remis au ministre son  étude sur les relations commerciales entre les îles sœurs.

Il a été demandé au ministre de soutenir les actions entreprises au sein du PRIE (Plan Régional à l’Internationalisation des entreprises) en donnant un nouvel élan à ce dispositif, d’inclure la Réunion dans les échanges bilatéraux avec les pays africains et  indien-océaniques et de faciliter l’entrée de la Réunion dans les organisations internationales (Comésa, Sadec, IO-RIM, …). Un parrainage est envisagé avec les entreprises françaises basées en Afrique du Sud.

Jean-Baptiste Lemoyne a rappelé les principales propositions du 1er ministre Edouard Philippe à l’EDHEC (Roubaix) ce 23 février, à savoir le développement de la culture à l’exportation,  un financement plus accessible et efficace et des outils plus adaptés (CRM centralisée).

Un grand événement avec un retentissement à l’international est également prévu.

 

CCEF11

Maurice : déficit commercial record en 2017

port réunion

Maurice : déficit commercial record en 2017

Les chiffres consolidés du commerce extérieur font apparaître un creusement du déficit commercial en 2017. Ce dernier s’est élevé à 2,9 Mds USD, soit 23,6 % du PIB, contre 2,5 Mds USD en 2016, soit une dégradation de 16 % en glissement annuel. Les exportations se sont établies à 2,3 Mds USD contre 2,2 Mds USD en 2016, soit une hausse de 3,9 %. En revanche, les importations se sont accrues de 9 % à 5,2 Mds USD en 2017 contre 4,8 Mds USD en 2016. En 2017, le taux de couverture n’est donc plus que de 45 % contre 50 % en 2016.

hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

Maurice : la croissance pour l’année 2018 attendue à 4,0 %

Maurice : la croissance pour l’année 2018 attendue à 4,0 %
Selon les derniers chiffres publiés par Statistics Mautitius, l’institution publique en charge des statistiques nationales, le taux de croissance devrait s’élever à 4,0 % en 2018 contre 3,9 % pour l’année 2017. Cette croissance devrait notamment être portée par le secteur de la construction avec une hausse prévisionnelle de 9,5 % en 2018, contre 7,5 % l’an dernier. Une croissance de 5,8 % de l’industrie est par ailleurs escomptée, contre 5,3 % en 2017. Le secteur du tourisme devrait croître pour sa part de 3,8 % avec l’arrivée de 1 425 000 touristes en 2018, contre 1 360 000 l’an dernier. La croissance du secteur financier devrait se stabiliser à 5,5 % en 2018. Quant au secteur agricole, il devrait progresser de 2,0 % grâce à une hausse des activités agricoles non-sucrières.
 hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

L’Europe aide Maurice dans le Digital

europe2

L’Europe aide Maurice dans le Digital

Maurice cherche l’appui de l’Europe pour accélérer la modernisation des services publics
Le ministre des Affaires Etrangères mauricien, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, vient de participer à un Conseil des ministres des ACP à Bruxelles. En marge de cette réunion, le ministre s’est entretenu avec M. Andrus Ansip, le Vice-président pour le Digital Single Market et le Digital for Development Agenda de la Commission Européenne. Les discussions ont porté sur un projet d’assistance européenne pour la mise en ligne des services publics mauriciens et ce, dans le cadre des fonds européens disponibles pour les infrastructures numériques et le programme Digital entrepreneurship en Afrique.
 hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

Puissent nos voisins mauriciens faire appel aux entreprises digitales de la Réunion pour les aider dans leur projet … juste retour des choses…

Maurice sur liste « grise »

port réunion

Maurice inscrit sur la « liste grise » des paradis fiscaux de l’UE Maurice n’a pas été inscrit sur la liste noire des paradis fiscaux de l’UE, rendue publique le mardi 5 décembre et qui regroupe les juridictions fiscales non-coopératives. En revanche, le pays se retrouve sur la liste grise définie par l’UE, qui regroupe 47 juridictions ayant pris l’engagement de souscrire aux recommandations de l’UE relatives à leur politique fiscale. Un délai de deux ans est accordé pour se conformer aux règles. Le vice-président de la Commission Européenne a par ailleurs précisé que les pays qui se trouvent sur la liste grise et qui ne respectent pas leurs engagements à l’issue des deux ans se retrouveraient dans la prochaine liste noire. Pour l’heure, l’UE n’a pas encore défini un calendrier pour une révision de cette liste.  hugues.reydet@dgtresor.gouv.fr

1 2 3 4