Archives de la catégorie: Attractivité de la France

Plus grande centrale photovoltaïque de l’océan Indien

mada
Madagascar : inauguration de la plus grande centrale photovoltaïque de l’océan Indien

Le Président Rajaonarimampianina a inauguré le 23 juin une nouvelle centrale solaire photovoltaïque d’une capacité de 20 MW à 10 km d’Ambatolampy (région Vakinankaratra). Initiée en décembre 2016 sur un site d’une superficie de 33 ha, elle a été financée sur fonds propres par la société française GreenYellow, filiale du Groupe Casino, pour un montant de 26 M EUR.

Un projet idéalement situé

La première ferme solaire photovoltaïque développée par GreenYellow sur le sol malgache se situe entre Antananarivo (à 60 km au sud de la capitale) et Antsirabe. Cette implantation stratégique permettra de couvrir les besoins en électricité d’environ 50 000 ménages, tout en répondant à la demande croissante d’énergie liée au développement économique et industriel de la région du Vakinankaratra : +76% en 2 ans.

Un véritable partenariat

Ce projet exemplaire a pu voir le jour grâce à l’association fructueuse d’entreprises malgaches et françaises, qui collaboreront tout au long du développement de la centrale photovoltaïque : recherches foncières, études techniques, construction, … et durant l’exploitation de celle-ci, puisqu’un Contrat d’Achat d’Electricité d’une durée de 25 ans sera signé avec la compagnie nationale d’électricité la JIRAMA.

De plus, ce projet s’inscrit pleinement dans l’ambition d’une coopération régionale renforcée entre La Réunion et Madagascar, en s’appuyant sur les effectifs de GreenYellow à La Réunion et ses équipes détachées à Madagascar.

Un pas de plus vers la transition énergétique

Le projet développé par GreenYellow s’inscrit dans la droite ligne de la politique énergétique de Madagascar et des objectifs fixés lors de la COP 21, visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

En outre, pour faire face à un besoin en électricité non assouvi et à une demande croissante des zones industrielles, Madagascar tend à diversifier ses sources d’énergies. Cette centrale répondra à ce double enjeu en garantissant l’accès à une énergie propre, fiable, compétitive et dont la mise en place est rapide.

Les chiffres clés :

  • Puissance de la centrale : 20 MWc
  • Superficie : 28 ha
  • Nombre de panneaux : 73 728

 eric.noitakis@dgtresor.gouv.fr

La Thaïlande, hub régional au sein des pays CLMC

 

 

kingpower

Les CCE de l’Asie se sont réunis les 7 et 8 juin à Bangkok pour une réunion des Présidents des pays de la zone. Le 8 juin, le comité des CCE de Thaïlande a organisé au Pullmann la JOURNEE THAILANDE 2018 sur le thème de  » la Thaïlande, hub régional au sein des pays CLMV (Cambodge, Laos, Myanmar et Vietnam) ». La journée était composée de conférences, d’un repas  et d’ateliers spécialisés. La France est bien représentée par ses groupes comme Airbus, Accor, Michelin, Chanel… Les taux de croissance de ces structures dans la zone sont de 20 à 30% par an.

Les investissements étrangers ont augmenté de 70% en 2 ans

attractivité

En matière d’investissements étrangers, la France est de retour. Après une longue période critique, elle est en train de rattraper le retard pris sur le Royaume-Uni et l’Allemagne, et recolle au peloton de tête européen.

La hausse atteint 70 % en deux ans, un mouvement beaucoup plus marqué qu’en Allemagne (+ 18 % depuis 2015) et au Royaume-Uni (+ 13 %).

Résultat, si le haut du classement européen reste inchangé, l’écart s’est nettement resserré. Le Royaume-Uni domine toujours, avec 18 % des investissements internationaux mais l’Allemagne le suit de très près, avec 17 % du total, et la France n’est plus très loin (15 %). La France est notamment revenue dans la course en ce qui concerne les sièges sociaux.

Pour la première fois, Paris est même jugée la métropole la plus attractive d’Europe, devant Londres et Berlin, selon un échantillon de 502 dirigeants internationaux sondés pour le cabinet d’audit EY en janvier.

Le phénomène tient avant tout à la nouvelle force de séduction de la France. Les réformes engagées depuis le milieu du mandat de François Hollande pour redresser la compétitivité des entreprises, puis celles lancées par Emmanuel Macron, notamment en droit du travail, ont modifié cette image. « La perception de la France comme pays d’implantation n’a jamais été aussi positive au cours des dix dernières années »

Extrait d’un article du Monde de Denis Cosnard

 

 

Réunion régionale des CCE à l’île Maurice

IMG_1483Les CCE de Maurice, Madagascar et de la Réunion se sont réunis pour la 9ème assemblée régionale les 31 mai et 1er juin au Hilton de Flic en Flac. Les 40 CCE ont évoqué pendant ces 2 journées les avancées du « knowledge Hub » de l’Ile Maurice. Etait invitée la vice-présidente de l’Université de la Réunion chargée des affaires internationales, Anne-Françoise ZATTARA-GROS pour confronter l’offre réunionnaise à l’offre mauricienne. Le vendredi des visites étaient organisées dans les établissements VATEL, MIDDLESEX, MEDINE, CENTRALE NANTES… Il apparaît qu’une complémentarité est possible et nécessaire entre la Réunion et Maurice afin d’attirer des étudiants de l’Afrique qui est la zone « cible » des projets mauriciens : « 3 millions de jeunes sont prêts à prendre les rênes du continent »

La SEMIR au Mozambique

Depuis quelques semaines, la SEMIR a ouvert, en partenariat avec le Club d’Affaires France Mozambique, des bureaux à Maputo pour offrir des services performants aux sociétés réunionnaises désireuses d’explorer ce marché. Les services prennent la forme de mise à disposition de bureaux et d’accès à un ensemble de ressources  telles que connexion internet, salle de réunion, photocopieuse … dans un environnement de Business Center.

Les tarifs sont particulièrement attrayants : à partir de 130 euros la journée et 1100 euros pour un mois.

C’est une première réalisation concrète. Des projets similaires sont en préparation.

C’est une voie essentielle pour conquérir des marchés.

semir1 semir2

91% des chefs d’entreprise français de l’étranger estiment que l’attractivité de la France s’est améliorée grâce aux réformes d’Emmanuel Macron

macron4

 

Vent d’optimisme chez les chefs d’entreprises français de l’étranger

Depuis cinq ans, les CCE, en collaboration avec Eurogroup Consulting, mesurent l’attractivité du territoire français depuis l’étranger. 2000 chefs d’entreprises répartis dans 148 pays, se sont prononcés sur ce qu’ils pensent de l’Hexagone en tant qu’investisseurs. Cette 5eme édition de l’indice se singularise par l’optimisme retrouvé des chefs d’entreprises français basés à l’étranger à l’orée de la première année d’exercice du pouvoir d’Emmanuel Macron.

Les résultats de l’étude sont, cette année, à mettre en perspective de la dernière élection présidentielle, et des premières mesures qui en ont découlé. Ainsi, le réseau CCE, a également été sondé sur son appréciation des premières mesures entreprises par Emmanuel Macron, et de leur utilité vis à vis de l’attractivité du territoire.

Le panel se révèle enthousiaste au vu de la politique mené par le nouveau gouvernement. Si la presque totalité des mesures entreprises par l’exécutif sont perçues comme positives par les chefs d’entreprise, la réforme du Code du Travail (impact positif à 88%), la baisse de l’impôt sur les sociétés et la création d’une flat tax sur les revenus financiers (78%) sont les mesures les plus populaires auprès d’eux.

Cette année on a pu assister à un chez les chefs d’entreprise français de l’étranger. S’ils étaient 76% à considérer que l’attractivité du territoire se dégradait en 2017, ils sont à présent 91% à penser qu’elle s’est amélioré au cours des derniers mois. Autre fait marquant, l’indice global augmente de quatre points, après une extrême stabilité à 60 sur 100 lors des quatre premières éditions.

Journée THAILANDE à la CCIR malgré FAKIR

IMG_0630-2IMG_0636Malgré la tempête FAKIR, Business France, la CCI, la DIECCTE, le Club Export et les CCE ont proposé aux ressortissants de la Chambre une journée pays les 7 et 8 juin à Bangkok (voir programme et inscription dans les événements).

La Thaïlande se présente comme le « hub » économique de la région du Mékong. Le Club Export propose également un accompagnement sur le Vietnam ou le Cambodge.

 

Les CCEF récompensent les VIE

 

 

7516780176_IMG_3145

Le Comité Réunion des Conseillers Extérieurs de la France a eu le plaisir  de célébrer la remise officielle du Grand Prix V.I.E de l’Océan Indien ce jeudi 12 avril à l’hôtel BOUCAN CANOT

Cet événement a été retransmis en direct (en visio-conférence) entre les trois îles : Madagascar, Maurice et la Réunion. Il associait les VIE VIA en poste dans les îles de l’Océan Indien et Afrique de l’Est.

Etaient présents le Préfet de la Réunion (en direct de Madagascar) et les ambassadeurs de France à Maurice et à Madagascar.

Le premier prix d’une valeur de 1000 euros a été offert et remis par le Groupe Excellence  de la Réunion (Pascal Thiaw-Kine).

 

L’ambassadeur d’Afrique du Sud en France de passage à la Réunion

groupe boucanL’ambassadeur d’Afrique du Sud basé au quai d’Orsay, Rapulane MOLEKANE (la quatrième personne en partant de la gauche) , est venu visiter notre île pour la première fois.

Cet ambassadeur, né à Soweto et compagnon de Nelson Mandela de la première heure (il a fait plusieurs années en prison) s’est dit enthousiasmé par son séjour.

Il a rencontré les conseillers du Commerce Extérieur de la France pour évoquer des projets pour rapprocher nos pays :

  • possibilité d’échanges entre jeunes
  • stages longue durée en entreprise pour les étudiants réunionnais et sud africains
  • facilités pour faire rentrer la Réunion dans des organismes internationaux (SADC, Comesa, …)
  • Insertion systématique de la Réunion dans les discussions entre la France et l’Afrique du Sud
  • Participation de la Réunion dans le prochain « mondial du business » prévu en Afrique du Sud avant la fin de l’année
  • Consul honoraire d’Afrique du Sud à la Réunion

L’ambassadeur a ensuite rencontré la maison de l’Export, la Région et Nexa.

 

1 2